Actualités

Partager sur :
21 juillet 2020
Actualités

Intermines
Carrières * Une démarche entrepreneuriale pour se (re)mettre en mouvement

Vue 331 fois

Témoignage de Mineur
Le mercredi 8 juillet 2020 s'est tenu le webinar "Adopter une démarche entrepreneuriale pour se (re)mettre en mouvement", animé par Alexis Tillette de Clermont-Tonnerre, fondateur de Reventis. 3 messages clés se dégageaient de son discours :

  • Il est judicieux de partir de la question du sens pour dégager ce qui fait la singularité de sa personne dans le monde professionnel. L'idée est de creuser la connaissance de soi, ses compétences, ses atouts, etc. et surtout, de davantage chercher à susciter l'intérêt de son interlocuteur pour son projet professionnel, plutôt que de vouloir se vendre ou convaincre celui-ci à tout prix ! Il nous faut apprendre à oser nous confronter au regard de l'autre, même si cet effet miroir n'est pas forcément très agréable puisqu'il peut nous renvoyer à nos fragilités. Cette démarche d'introspection peut être assez longue ; mais cette durée, souvent, est bien nécessaire.

  • Il est important de distinguer la motivation de l'engagement ; la première relève de l'individu, alors que la seconde se rapporte à un collectif. Quand on mène un projet de reconversion, qu'on manage une équipe, etc il faut dépasser la simple motivation de soi-même et de ses collaborateurs (même si celle-ci est nécessaire) afin d'obtenir une véritable adhésion du groupe, à travers un engagement fort.

  • Enfin, et surtout, il est hautement conseillé d'adopter une démarche entrepreneuriale. Avant de chercher à (re)créer, il convient de mobiliser autour de soi. Les entrepreneurs sont une population qui incarne au mieux cette attitude, qu'on peut qualifier d'effectuation, et dont Saras Sarasvathy a dégagé 5 mécanismes principaux :

    • Faire l'inventaire de ses propres ressources - partir de ses propres atouts avant d'en chercher de nouveaux ;
    • Raisonner en perte acceptable - quand le risque est cadré, il est plus simple d'en prendre ;
    • Engager les parties prenantes - ne pas imposer ou convaincre, mais chercher à co-construire... jusqu'à engager la responsabilité de celles-ci. Alors découle la reconnaissance, si nécessaire au bon fonctionnement des relations inter-personnelles ;
    • Tirer partie des surprises - derrière tout impondérable, transformer pour générer de la valeur ajoutée et trouver de nouvelles opportunités ;
    • Exploiter le présent pour mieux contrôler l'avenir.

Compte-rendu réalisé par Matthieu Schira (P 2010)



Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.