Actualité

Vue 602 fois
26 mars 2018

Intermines
Carrières : Sans expérience et alors ?

 

Jeunes diplômés ou en reconversion professionnelle, comment convaincre un recruteur et un futur employeur que vous êtes la bonne personne malgré votre manque apparent d’expérience ?

 « Sans expérience, alors bon courage pour trouver du travail ! »

Que vous soyez jeune diplômé, fraîchement sorti de votre école et en quête de votre premier CDI, ou, fort de votre reconversion, que vous portiez un nouveau projet professionnel, vous avez en commun d’avoir probablement entendu ce genre de remarques.

Tout le monde sera un jour concerné

On ne cesse de nous répéter et avec raison que nous ne ferons pas toujours le même travail, voir même, que nous ne connaissons pas encore notre travail à l’échelle de 10 ans.

Cependant, les recruteurs et les entreprises ne font guère évoluer le regard qu’ils portent sur la reconversion : ils sont moins sécurisés par un parcours « atypique », et moins aptes à retrouver leurs points de repère classiques.

Votre job : Anticipez et mettez-vous à la place du recruteur ou de votre employeur potentiel. Listez tous les arguments qu’ils pourraient vous opposer ou tous les points qui pourraient les insécuriser et répondez-y !

 

Mission 1 Valoriser vos expériences

 Jeune diplômé : au cours de vos études, vous avez fait des stages, des jobs alimentaires, vous vous êtes engagés dans la vie associative, vous avez été entrepreneur : autant de situations, où vous pouvez démontrer, preuve à l’appui, une expérience.

Votre job : Créez votre boite à outils avec une description détaillée de toutes vos expériences. Illustrez chacune de vos compétences avec à une anecdote précieusement choisie et démontrez comment ces compétences sont transposables.

 Vous terminez votre reconversion ? Dans votre formation, vous vous êtes créé un nouveau réseau ; vous avez rédigé un mémoire, participé à des évènements, bref votre identité professionnelle s’est enrichie.

Votre job : Appuyez-vous sur votre ancien parcours et sur votre nouveau réseau. Mettez en valeur vos travaux et démontrer votre intérêt et votre enthousiasme, toujours avec des illustrations concrètes.

Etoffez vos expériences, bénévolement,  dans votre future sphère professionnelle et faites-le savoir. Et surtout mettez en avant votre agilité à apprendre appliquée à une ambition forte.

Mission 2 Démontrez la cohérence de votre parcours

 Plutôt que d’être amené à vous justifier en entretien, prenez le devant et expliquer clairement vos choix.

Votre job : Démontrer comment votre parcours professionnel ou cette nouvelle étape professionnelle s’inscrit dans votre fil rouge.  

Vous y parviendrez grâce à un travail d’introspection. En le faisant, vous accroîtrez votre légitimité aux yeux des autres, et à vos yeux aussi.
Faites le voir et connaître sur les réseaux en vous appuyant sur votre compte Twitter, en partageant vos slideshares sur Linkedin ou en produisant du contenu sur Medium relayé sur votre profil Linkedin.

Votre job de jeunes diplômés : expérimentez et explorez pour étoffer vos connaissances, votre réseau, vos expertises et vous aussi faites-le savoir sur les réseaux

Mission  3 Soyez et incarnez celui que vous voulez devenir

Un recruteur recommandait : « Quand vous êtes en reconversion, pensez-vous comme la personne que vous serez dans 2 ans. »

A l’échelle d’un jeune diplômé : vous n’êtes plus un étudiant,  présentez-vous  comme le futur collaborateur que vous serez.

Votre job : Visualisez-vous  et intégrez  votre nouvelle identité. Fermez la porte à toutes les petites phrases assassines que vous vous soufflez à l’oreille. Ainsi le syndrome de l’imposteur n’aura pas de prise sur vous trop longtemps !


Mission 4 Travaillez vos représentations

Si vous n’êtes pas convaincue de votre légitimité, pourquoi votre interlocuteur le serait à votre place ? Or, n’oubliez pas c’est votre mission de le convaincre et de le rassurer.

Votre job : Posez-vous les questions : comment je détermine l’expertise d’une personne ? Comment je définis l’expérience professionnelle ?

 

Conclusion : Soyez  convaincus de vos atouts

Reconnaissez et appropriez-vous vos atouts et ils sont nombreux ! 
A vous qui changez de métiers : l’audace et l’humilité, l’agilité et capacité d’adaptation, l’endurance et la détermination, et la connaissance du monde de l’entrepriseA vous qui sortez de l’école, compensez votre « manque » d’expérience par la motivation, l’enthousiasme, la curiosité et surtout votre agilité à apprendre.

Au delà de l’expérience, les compétences relationnelles et émotionnelles sont celles qui font la différence, alors mettez y le paquet !

 



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.